Les centres de Karaté Sunfuki offrent une formation sérieuse basée sur des enseignements anciens dans un cadre moderne. Comme le karaté traditionnel l’exige, tous les membres du dojo sont égaux. Le port du kimono, le respect des instructeurs et des autres sont essentiels. Le karaté s’est s’adapté au monde d’aujourd’hui : de la mise en forme, des exercices de souplesse, du maniement d’armes, des spectacles… Et tout cela pour le même prix !

Du Karaté pour toute la famille

Karate. Young girl and a men in a kimono. Battle sports captureLes Centres Karaté Sunfuki offrent des cours de karaté pour les adultes, les adolescents et les tout petits. Toute la famille pourra pratiquer une discipline qui les gardera en forme et qui leur donnera des outils pour se défendre. De plus, vous aurez la chance de suivre des cours plus spécialisés en combat, en maniement d’armes et en gymnastique extrême. Tous ces cours vous sont offerts dans le cadre de votre formation en karaté.

Kyoshi Pierre Saulnier

Pierre Saulnier pratique les arts martiaux depuis sa plus tendre enfance. Son premier intérêt fût pour le Judo en 1976, alors qu’il n’avait que 12 ans. Il approfondit ses connaissances dans cet art pendant plus de 4 ans, sous le regard attentif du Shihan Jacques Lamade.

En 1981, il passa au Sendo Kung-fu. Il obtint sa ceinture noire dans cette discipline en 1984. Tout en continuant de progresser dans ce domaine, il pratiqua de paire le Kendo, la voie du sabre japonais. Il se lança aussi en 1983 dans le KickBoxing où il fit plusieurs combats au niveau professionnel.

Il ouvrit sa propre école de karaté, en 1990. Entre temps, il fut attesté 3e degré par Kyoshi John Thérrien, président de la division canadienne de l’organisation mondiale d’arts martiaux : la World Kobudo Federation. Ayant atteint le 3e degré de ceinture noire en Shaolin Kung-fu, il se mit à étudier le Kenpo sous la direction de Shihan Clermont Poulin. Ce dernier lui octroya le 3e degré de ceinture noire en kenpo, le 13 octobre 1992.

Ensuite, il obtint son 4e degré dans cet art 3 ans plus tard, soit le 10 novembre 1995 suite à un examen rigoureux, sous le regard attentif du défunt Professeur Nicholas R. Cerio, fondateur du Kenpo moderne. Et puis au début de l’année 2001, Kyoshi John Thérrien (8e degré) lui octroya le 5e degré de ceinture noire.

Plus récemment le 10 juillet 2003, Shihan Robert Panneton 8e dan (honoré du Japon), a décerné à Shihan Pierre Saulnier l’honneur de son 6e dan.

Plus récemment le 08 juin 2007, Si-Jo Jac-André Côté, 10e dan (Association Québecoise de Sen-Do Kung-Fu), a décerné à Shihan Pierre Saulnier l’honneur de son 7e dan et le titre de Kyoshi.

Certifié comme entraîneur par la Corporation de kickboxing amateur du Québec, il enseigne aujourd’hui le kickboxing de paire avec le kenpo.

Depuis 2006, il a initié plus de 5000 personnes aux arts martiaux dont plus de 450 ont atteint le prestigieux grade de ceinture noire.